Les travaux de réalisation d’un canal sont commencés au XVIIème siècle, puis abandonnés. Il faut ensuite attendre le 1er Empire pour que soit décidée la réalisation du canal dans son tracé actuel.

Le canal de l’Ourcq s’étend sur 130 km de voie navigable et 110 km de chemin de halage. De 10 m de large et de 1,40 m de profondeur, il traverse Congis d’est en ouest.

Le canal est entièrement terminé entre Mareuil et Paris en 1822.

En 1866, la ville de Paris qui en est le concessionnaire est autorisée à construire une usine élévatoire à Villers-les-Rigault au bord de la Marne pour puiser le volume d’eau nécessaire pour maintenir le débit du Canal.
Si le niveau du canal est trop élevé, le trop plein est reversé dans la Marne au lieu dit « La Fontaine d’aisance » situé à l’ouest de Congis.

Le canal de l’Ourcq a beaucoup servi au transport de différentes marchandises (céréales, bois,…) par bateaux appelés « Flûtes ». Aujourd’hui, le canal de l’Ourcq fournit les eaux industriels pour Paris et alimente le canal St-Martin.

Le site : Le tourisme au pays de l'Ourcq