Le village, compris dans les possessions des Comtes de Champagne et de Brie, est demeuré en tant que Seigneurie directe avant d’être rattaché par alliance aux Rois de France...

En 1179, la Charte de Commune que le Comte Henri le Libéral avait accordée à la ville de Meaux moyennant finances, s’étendait aux habitants de quelques villages voisins au nombre desquels figure « Congis ». C’était aux temps féodaux, un avantage très appréciable.

Des mémoires expliquent dans quelles conditions les habitants de Congis « serfs de corps du Comte de Champagne » assujettis à la taille et à la justice absolue, ont été délivrés de tous les droits par cette Charte de 1179.

L’une des franchises accordées donnait aux hommes de la commune un droit de juridiction, la pêche, la voirie, les marais, et cette justice était exercée par le Maire et les échevins sous l’autorité du Prévost de Meaux.